test gqsdfghjk

syndic sud vivarte

facebook2      twitter2

trait

ACTUALITES

trait

 

IMG 6175

22/10/2019 

 ELECTIONS CSE LA HALLE

du 29 novembre au 4 décembre 2019

J-7 avant le début du vote

Vous voulez des représentants motivés, impliqués, honnêtes et indépendants pour défendre vos intérêts et porter votre voix alors prenez le temps de vous connecter et VOTER massivement SUD.

CLIQUER ICI pour lire notre profession de foi.

 

 

25/10/2019

Afin d'annuler les élections du dépôt logistique d'Issoudun, la CFDT a fait un recours auprès du tribunal de Chateauroux. Elle accuse notre syndicat d'irrégularité en prétendant que nous n'étions pas représentatifs, que notre syndicat avait été crée il y a moins de deux ans et que nous ne pouvions donc pas présenter de liste aux élections du CSE.

Le tribunal a rejeté les demandes de la CFDT puisque toutes les accusations étaient fausses. Il a même condamné la CFDT à rembourser à notre syndicat, tous les frais engagés pour cette action en justice.

Cliquez ICI pour  lire le compte rendu du jugement du 22 octobre 2019 (page 8 et 9)

 

10/10/2019

IL Y A CEUX QUI PARLENT.... ET IL Y A CEUX QUI AGISSENT!!!
En 2017, des représentants SUD, membres du CHSCT, avaient alerté la direction sur le risque d'exposition des salariés à l'amiante sur un bâtiment du dépôt d'Issoudun.
La direction a communiqué la synthèse de l'enquête = zéro amiante....
Les élus SUD persévèrent...
En 2018, les élus SUD, par le biais des instances représentatives du personnel, demandent une nouvelle expertise avec l'appui de l'inspection du travail.

Vous connaissez le résultat :
AMIANTE CONFIRMÉE ET DÉPÔT FERMÉ.

Les élus SUD continuent le travail avec l'appui de la médecine du travail et l'inspection du travail ainsi qu'un autre syndicat représentatif. Ils recensent tous les salariés ayant travaillé dans ce dépôt afin de contrôler leur état de santé. Ceci n'est que la première étape.
LES ÉLUS SUD NE LÂCHENT RIEN.
P.H.

 

14/02/2019

Négociation Protocole d’Accord Pré-électoral (PAP) des CSE des dépôts

Dernières réunions lundi 11 février pour la Malterie et mercredi 13 février pour Issoudun.

Des réunions qui ont permis d’obtenir quoi ? le minimum légal et quelques broutilles qui pour SUD sont insuffisantes pour le bon fonctionnement des CSE tant dans l’exercice des fonctions économiques que celles liées à la santé, la sécurité et les conditions de travail des salariés.

Comme à son habitude, la direction favorise les vêtements et manque de considération pour les salariés de la chaussure. Pour exemple, sans aucune hésitation, alors que la loi ne prévoit pas de commission santé, sécurité et condition de travail par rapport à l’effectif du site de la malterie, la direction offre généreusement cette commission avec un crédit d’heures pour chacun de ses membres. Par contre à Issoudun, la direction n’offre rien de plus et pourtant il y a une équipe de nuit en plus, 100 salariés en plus et un projet important d’agrandissement.

SUD ne sera pas signataire de ces accords mais uniquement dans l’intérêt des salariés, contrairement à certains propos.

 

30/01/2019

QUESTIONS DP


Toutes nos questions ont été prises en compte par la direction. Cependant, à aucun moment la direction n'a indiqué qu'elles étaient posées par les membres de SUD. Elle a délibérément refusé de le stipuler puisqu'elle a indiqué qu'elles étaient envoyés par "des collaborateurs".

Pourquoi la direction agit-elle de la sorte, nos questions et notre investissement dérangent-ils?
Nous espérons qu'un maximum de salariés trouveront les réponses aux multiples interrogations dues à la fusion et restons à l'écoute.

 

23/01/2019

Signature Avenant :


Vous avez jusqu'au 31 janvier pour signer. Ne vous pressez pas et ne cédez pas à la pression de certains DR.

Si vous avez le moindre doute, demandez un délai de réflexion, et contactez-nous ou renseignez-vous auprès de l'inspection du travail. Vous disposez peut-être d'une aide juridique personnelle avec votre assurance ou votre banque à qui vous pouvez poser vos questions.

A l'attention des personnes qui n'ont pas signé, si on vous oblige, vous pouvez demander l'intégralité des accords de la Halle qui n'ont toujours pas été envoyés aux magasins au 25 janvier. Ce n'est pas normal de signer sans avoir connaissance des accords en vigueur!!!

 

19/01/2019

QUESTIONS DP

Jusqu’aux élections des membres du CSE (qui remplacera les DP, CE et CHSCT), ces instances continuent d’exister au sein de la halle mais avec uniquement des représentants HAV puisque tous les mandats HAC sont tombés au jour de la fusion absorption.

Malgré cela, les membres de notre syndicat continuent d’être sollicités par les salariés. C’est pourquoi, nous avons établi ensemble une liste de questions que nous avons soumis à la Direction en espérant obtenir des réponses directement en magasin. Nous avons volontairement envoyé cette liste en double étant donné qu’il existe deux DP (un nord et un sud) et que les réponses peuvent intéresser tous les salariés de France.

Vous trouverez les questions DP NORD en cliquant ICI.

Vous trouverez les questions DP SUD en cliquant ICI.

24/12/2018

BONNES FÊTES

Encore une année qui se termine avec son lot de joies ou surtout de tourments...

Si les difficultés au quotidien sont de plus en plus présentes,  l'entraide, la solidarité sont les meilleurs moyens pour lutter contre les inégalités et apporter un peu de chaleur dans nos cœurs.

SUD Vivarte vous souhaite d’excellentes fêtes, un noël magique et une merveilleuse année avec de beaux moments de partage ; que cela vous apporte la santé, la joie, l'amour, l'amitié et la prospérité, une année de paix et de rires.

L’équipe SUD a fait sa lettre au Père Noël après l’échec des négociations : que la direction offre une belle prime pour chaque salarié comme le souhaite notre président de la république. Peut-être aurons-nous une belle surprise le 26 décembre à notre retour en magasin !!!

NOUS RESTONS à VOTRE ECOUTE.

INFO GROUPE :

Peut-être l’avez-vous vu dans la presse, Mr Puy a fini sa mission de démantèlement du groupe. Caroll reste encore quelques mois. Nous ne pouvons pas connaître la prime de fin de mission de Mr Puy : c’est bien dommage, peut-être a-t-elle été réduite elle aussi !!!

Grace à lui, nous n’avons plus que quelques 300 millions d’euros de dettes que 800 magasins vont devoir rembourser…. Ça va être dur, très dur !!! La logistique et le parc informatique sont obsolètes.

On n’est pas prêt d’avoir de l’intéressement et de la participation !!!

Mais la direction semble aussi fatiguée que nous puisque les services internes ont diffusé, le 19 décembre, une note sans signataire. Soyez prudents sur la note jointe par ces mystérieux services internes. On parle bien de propositions et non d’application. Une proposition de mariage ne veut pas dire systématiquement mariage. Idem pour nous. La direction ne vous parle que d’évolution ou revalorisation pourtant avec le quart d’heure de pause non payé pour les cc c’est une vraie régression…Et ce n’est pas la seule régression !!!

 

19/12/2018

PROJET FUSION - RÉUNION N°10

LA GRANDE ARNAQUE

Le 18 décembre 2019, l’ultime réunion de négociation dont le but était de trouver un accord d’adaptation pour les halles unifiées a rapidement été achevée.

La direction a été incapable de contenir la grogne, le mécontentement, la frustration, l’incompréhension, la colère… de l’ensemble des organisations syndicales.

Pour lire la suite, cliquez ICI


13/12/2018

PROJET FUSION - RÉUNION N°9

Présentation du nouveau système de rémunération variable basé sur trois primes :

prime variable CA mensuel, prime booster saison et prime qualitative exercice.

D’après la direction, le nouveau système est « mieux disant », comprenez plus favorable.

Pour lire la suite, cliquez ICI


 

06/12/2018

PROJET FUSION - RÉUNION N°8

A l’heure où les gilets jaunes demandent la hausse du SMIC, s’insurgent sur la hausse des prix du carburant, de l’électricité, du gaz…

La direction nous fait des propositions inacceptables où le pouvoir d’achat est menacé, où la précarité augmente… et l’avenir incertain !!!

Pour lire la suite, cliquez ICI


 

29/11/2018   

Comité de groupe le 12 décembre

Le 12 décembre prochain doit se tenir un comité du groupe qu'elles vont être les annonces faites à cette occasion? Cette réunion est à l'initiative de Patrick PUY et les membres de l'instance ignorent encore tous de l'ordre du jour. 

 

09/11/2018  

PROJET FUSION - RÉUNION N°7

La direction a-t-elle vraiment la volonté de négocier?

La direction nous a imposé une date butoir au 15 novembre 2018 (pour une fusion au 1er janvier 2019) pour établir le planning prévisionnel des négociations.

Comme les échanges sont loin d’être terminés, elle nous propose trois dates supplémentaires

pour finir tardivement les réunions le 18 décembre 2018.

Le projet d’accord rédigé reprenant tous les thèmes abordés ne sera présenté que le 6 décembre!!!

STOP à la précarité!

La rémunération variable est une source de revenu complémentaire pour la plupart d’entre nous

afin de réduire la précarité de nos métiers.

La direction nous a présenté les grands axes de son nouveau variable des halles unifiées.

Or, malgré de multiples demandes, elle n’est toujours pas en mesure de nous présenter son projet;

et prévoit de le faire uniquement le 13 décembre.

Quand la direction va-t-elle nous écouter?

Les réunions sont de plus en plus courtes et de moins en moins structurées.

Elle nous demande de formuler des propositions, ce que nous faisons systématiquement.

Elle les entend mais ne les écoute pas !!!

STOP à la baisse des acquis!

SUD demande le meilleur pour tous.

Pour la direction, ce sera le minimum pour tous !!!

Quand cela l’arrange, elle prend soit la convention collective du vêtement soit celle de la chaussure

sans même tenir compte des accords plus favorables.

 

 06/10/2018   

         PROJET FUSION - RÉUNION N°4

 

Dans son compte rendu de la dernière réunion des négociations diffusé en magasin, la direction annonce que celle-ci s'est tenue en date du 4 octobre et envoie son compte rendu la veille en date du 3 octobre.

Où la direction a-t-elle la tête  ?

Le doute est permis concernant la fiabilité du contenu de ce document.

La rémunération fixe  :

Les responsables de magasin seront des directeurs de magasin  : le salaire appliqué sera celui fixé par la convention collective du vêtement. Le minimum pour tous,  bien sûr  !!! 

Pour les responsables en couple, aucune proposition de la  direction  !!! Que vont-ils devenir  ???

Les arm chaussures passeront agent de maîtrise, avec toujours le minimum pour tous.

Pour tous les salariés, retour de la prime d’ancienneté mais la direction n’a donné aucun exemple. Tout est approximatif. Aucun chiffre, aucune simulation. 

La rémunération variable  :

La direction a fait un constat, le constat que tout le monde connaît  :  les salariés de la Hav ont des primes et les salariés de la Hac  quasiment plus. 

Afin de convaincre les représentants de la Hav de la nécessité de changer le variable,  la direction nous a présenté des tableaux, des croisements de données incomparables . LOL

La direction de la Hac reconnaît que pour ce sujet «  la Hac souffre d’un mal endémique» ( propos tenus en réunion). Pourtant le service rh est en place depuis longtemps  !!!

Pourquoi n’ont-ils pas réagit avant  !!!

Nous attendons encore des propositions...

Des représentants du dépôt étaient présents à cette réunion, la direction n’a rien proposé pour eux. 

ETRANGE  !!! POURQUOI  ??? Quel sort leur réserve-t-elle  ? Et Les salariés du sièges  ?

A quoi joue la direction  ! Elle impose aux salariés une fusion et veut que les syndicats signent un  accord.

A-t-elle VRAIMENT envie d’un accord  ? A ce stade avancé des négociations, nous doutons.

Et vous qu’en pensez vous  ?

N’hésitez pas à partager votre avis sur notre page facebook, le site SUD VIVARTE

ou si vous avez des questions, contactez nous.

INFOS CE HAC SEPTEMBRE

La direction a annoncé des fermetures de magasins  : Ivry sur seine, le Mans Allones, Luçon, Vitry le François, St Avold, Villeneuve d’Asq, Avène Nancy Essey.  D’autres fermetures seront annoncées dans les prochains mois et des magasins vont passer en mixte. 

Sur le réseau hac, il faut savoir qu’une centaine de magasins sont dans le rouge… et la direction est favorable à l’idée qu’ un responsable de magasin puisse piloter plusieurs points de vente.

tract envoyé en magasins

 

17/07/2018

Contournement ou pas des mesures du PSE par la direction de la CEC? 

 

La direction a projeté des slides en juin dernier en CHSCT concernant un  projet de magasin mixte à St Gaudens (commune de haute Garonne) sans  fournir aucun documents. Ce projet (qui n’en est plus un) a pour but de fermer les deux magasins. 

Une HAC déficitaire à un niveau important et une HAV beaucoup moins déficitaire, pour ne faire plus qu’un magasin mixte (projet d’entreprise). 

Là ou le bas blesse, c’est que la direction s’est engagée dans l’accord du PSE de la CEC, de faire bénéficier les salariés de la CEC des mesures du plan pour les magasins qui fermeraient pour motif économique (article 8), ainsi que pour les salariés des magasins concernés par un transfert de leur contrat de travail au sein de la HALLE en application de l’article L.1224-1 du code du travail (article 9). 

Ce projet de passage en magasin mixte sous l’enseigne CEC est très questionnant à moins de six mois du projet de fusion qui vise à l’absorption de la CEC par la HAV. Quelle est l’utilité  de ce projet et l’impact sur les salariés de la HAV qui vont subir un transfert de leur contrat de travail vers la CEC,  laquelle sera en tout état de cause absorbée par la HAV dans six mois à peine ? Quelle utilité et quels impacts pour les salariés de la CEC d’intégrer ce nouveau magasin sous l’enseigne CEC alors que la société sera absorbée dans six mois par la HAV ? Pourquoi mettre en œuvre ce projet maintenant ? Pourquoi choisir de créer ce magasin mixte sous l’enseigne CEC qui n’existera plus dans six mois ? N’y aurait-il pas une volonté dissimulée de  la part de la direction de contourner l’application de notre accord majoritaire sur le PSE de 2017?

Beaucoup d’interrogations qui nous laissent pour le moins perplexe ainsi que les membres du CHSCT, nos avocats ont été saisie du dossier et nous conseillerons sur les suites à donner sur ce dossier.

 

 

14/07/2018

Négo mise en place CSE Dépôt

 

Une réunion de négociation s’est tenue dont le sujet concernait la mise en place du CSE sur l’établissement dépôt . Le CSE a pour vocation à remplacer le comité d’établissement, les délégués du personnel ainsi que le CHSCT;  c’est suite à une des ordonnances Macron très controversée par les syndicats que cette nouvelle instance représentative du personnel a vu le jour.

Pour faire court, il y a moins de représentants du personnel, avec moins de moyens et plus de travail! 

Lors de ce semblant négociations le syndicat SUD Vivarte a fait plusieurs propositions:

  • Augmentation du nombre d’élus 14,  pour 11 prévu par la loi
  • Augmentation des heures de délégations 45 h pour 22 h 
  • Nous avons demandé que les suppléants puissent participer aux réunions
  • La mise en place d’un crédit d’heures pour les représentants syndicaux

Etcétéra 

A toutes ces propositions d’amendement la direction nous a répondu qu’elle se tiendrait au cadre légal, et nous proposait généreusement 4 heures de délégation pour le secrétaire. 

En fait quel était le but réel de cette négociation à l’initiative de la direction? 

A travers cet ersatz d’accord la direction souhaite faire entériner par les organisations syndicales le fait que le dépôt est à ces yeux un établissement distinct et cela dans quel but?? 

là notre imagination est très fertile comme les projets machiavéliques de nos dirigeants (vente externalisation etc….) déjà des acheteurs potentiels visite les dépôts 

Au vu de la position et du manque d’ouverture de la direction SUD Ne sera pas signataire et ce,sans même attendre les contre-propositions, qui plus est la mise en place du CSE sur le dépôt va à l’encontre de certaines ordonnances Macron, et nous nous réservons la possibilité de saisir la DIRRECT pour annuler les éventuelles élections.

 

 

 

 

trait

QUI SOMMES NOUS ?

trait

 

Le Syndicat SUD Vivarte est né en 2001. Les militants fondateurs du syndicat sont issus de syndicats confédérés; ils ont pris la décision de monter un syndicat autonome suite à des désaccords avec des fédérations et au manque d’autonomie que celles-ci donnaient aux militants, refusant la signatures de certains accords sans laisser la parole aux militants de l’entreprise.

 

Un peu d’histoire...

logo

La création de SUD Vivarte est aussi la conséquence du besoin exprimé par les salarié(e)s d’une autre forme de syndicalisme :

  • Ancré dans l’action collective (du tract à la manifestation...) qui a pour objectif d’inverser le rapport de force au profit des salarié(e)s,
  • Qui donne en priorité la parole aux salarié(e)s et à la démocratie au plus près du terrain en opposition aux stratégies des appareils syndicaux traditionnels,
  • Qui privilégie l’information, de tous les salarié(e)s pour permettre à chacun de se faire son opinion et d’être acteur de ses choix,
  • Qui ne s’arrête pas aux portes du groupe Vivarte, participe aux actions et aux différentes luttes,
  • Qui combat pour les égalités des droits des femmes, des homosexuels et des travailleurs étrangers...

 

Ce syndicalisme a été contesté dès le départ par la direction groupe Vivarte et malheureusement par d’autres syndicalistes. Ainsi SUD Vivarte a du supporter 7 procès. Depuis de plus en plus de salarié(e)s ont fait le choix de renouveler le syndicalisme. En 2006 SUD Vivarte a obtenu la représentativité au niveau de la C.E.C (Compagnie Européenne de la Chaussure), et, siège depuis au comité de groupe Vivarte.

Renforcer SUD Vivarte par l’adhésion, le militantisme, le vote lors d’élections professionnelles, c’est donner un message fort et sans ambiguïté à la direction. Un message de défense des intérêts de l’ensemble des salarié(e)s du groupe, de refus de tout démantèlement. Un message clair de la volonté des salarié(e)s de prendre la parole sans la laisser à des appareils syndicaux . En résumé, un message de solidarité, d’unité et de démocratie.

 

Le groupe Vivarte regroupe les enseignes suivantes:

Accessoire Diffusion, André, Besson chaussure, Caroll, Chaussland, Chevignon, Cosmoparis, Fosco, Kookaï, La Halle, La Halle aux chaussures, Défi Mode, Merkal, Minelli, Naf Naf, Pataugas et San Marina

 

Le syndicat SUD Vivarte, est adhérent au syndicat SUD commerce et service et par conséquent à l’ Union Syndicale Solidaires.

 

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.
Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.